Alimentation vivante et attitudes gagnantes pour vivre mieux et atteindre ses objectifs

Comment se façonner une vie sur mesure

La nouvelle année est l’occasion  de se réinventer, de se repenser. Les fameuses résolutions!!! Au bout de 15 jours, vous ne les respectez même plus. Pire, vous n’en prenez même plus car chaque année rien ne change.

Je vous comprends, tout ceci est très douloureux et frustrant!!!! Pourtant, la frustration et la douleur sont peut-être nos meilleures alliés pour véritablement révolutionner sa vie!!!

Je ne vais pas vous mentir…C’est lorsque vous en aurez vraiment ras la casquette… OUI, OUI. C’est lorsque vous serrez au fond du gouffre que vous trouverez la niac pour vous bouger!!! Dans le podcast ci-dessus, je vous propose 5 clés pour vous permettre de donner le meilleur de vous-même.

 

Comment avoir un corps de rêve en mangeant sainement

Admettez-le! L’été dernier lorsque vous étiez en vacances, vous n’avez pas pu vous empêcher de remarquer la plastique parfaite de vos voisins et voisines de plage. Vous ne comprenez pas pourquoi vous n’êtes pas comme eux alors que vous avez sué toute l’année en salle pour être fin prêt pour les vacances.

Malgré des séances d’abdo interminables  vous avez toujours une petite couche de graisse sur le ventre. Vos cours de Zumba n’ont pas eu raison du gras autour de vos hanches. Pourtant, vous avez la conviction d’avoir tout donné!!!

Au fond de vous, vous vous dites que vous méritez cette petite victoire sur vous-même. Vous aspirez tellement à retrouver la ligne de votre jeunesse que cela serait comme gagner 1 million d’euro au loto si vous parveniez à atteindre cet objectif.

Je comprends ce que vous ressentez, on a tous traversé une période durant laquelle on ne se sentait pas bien dans son corps. Même si du point de vue génétique, j’ai plutôt eu de la chance, je n’ai pas toujours été satisfait par mon physique.

Pourtant aujourd’hui, je suis très content de mon physique et je vous révèle juste en bas l’ingrédient qui vous manque peut-être.

1/Conversation entre deux randoris

Je m’en souviens comme si c’était hier. Pourtant, ça va faire presque 10 ans. Presque 10 ans que j’ai eu une révélation lors d’un entrainement de jiu jitsu brésilien.

Entre deux combats, je me souviens que je discutais avec deux partenaires: Jimmy et Sébastien. On parlait alimentation car je leur avais soulevé un problème que je rencontrais qui était le manque d’énergie.

Jimmy, grand gaillard d’1m90 pour 90 kg de muscle sec m’avait dit qu’il ne mélangeait jamais la viande et les féculents. Il privilégiait toujours les légumes et fruits. Cela lui évitait une digestion difficile. Effectivement, il avait plus d’énergie et de résistance que moi.

Sébastien quant à lui, avait un physique irréprochable avec une qualité musculaire exceptionnelle. Je dois vous avouer que Sébastien était (est toujours) un compétiteur chevronné en Judo et en Jiu Jitsu Brésilien. Par conséquent, Sébastien était habitué à faire attention à son poids pour être admis dans sa catégorie.

Vous vous dites surement qu’est ce que cela a à voir avec les objectifs que vous vous êtes fixés en terme de physique. Lisez la suite pour le savoir…

Impressionné par leur apparence, j’insistais pour connaitre leur secret. Tous les deux m’ont répondu qu’il se référait à l’indice glycémique afin d’éviter de stocker des graisses néfastes à leurs performances sportives et à leurs silhouettes.

2/Priorité à l’indice glycémique

L’indice Glycémique(IG) était une priorité No°1 pour Sébastien et Jimmy. La chasse au sucre raffiné était une bataille de tout instant pour eux. Ils limitaient également les aliments transformés au maximum.

Sébastien, par exemple, privilégiait le Quinoa aux pâtes. Je lui ai demandé quel rapport ça avait avec l’indice glycémique? J’y comprenais rien!!!!  Sébastien m’expliqua avec conviction que les aliments possédaient un indice glycémique plus ou moins haut.

Etant donné la dangerosité d’un taux de sucre trop élevé dans le sang, le corps avait développé l’insuline qui était une hormone capable de réguler justement le dit « taux de sucre ». Sébastien insista sur le fait que l’insuline avait le pouvoir de transformer le glucose pour qu’il soit stocké sous forme de graisse (acide gras).

Je ne comprenais pas tout ce qu’il me disait. Dans quelles circonstances l’insuline déclenchait cette transformation? Sébastien me dit: « Rappelle toi de l’indice Glycémique!!! C’est lui qui va te permettre de connaitre la quantité de glucose que l’aliment va relâcher dans ton sang.

Ecoute bien ce que je te dis!: L’échelle de l’indice se situe entre 0 et 100, 100 étant la base ( sucre/glucose en Europe et pain blanc aux Etats-Unis). Si tu manges un aliment avec un indice en dessous de 35, le taux de sucre dans le sang sera faiblement impacté donc tu stockeras moins de graisse.

Par contre, si l’indice atteint 85, Prends garde!!! car dans ce cas de figure, ton corps risque de fabriquer de la graisse à cause de l’excès de glucose. On a quand même de la chance tous les 3 car on aime le sport!!! L’insuline a tendance à envoyer le glucose dans les muscles qui se transforme alors en glycogène (énergie pour l’effort musculaire).

Malgré une activité physique régulière, tu remarqueras que certaines personnes gardent une couche de graisse, Il n’y a pas de secret, c’est l’alimentation qui n’est pas adaptée!!! Ces personnes ingèrent trop de sucre!!! Connaitre l’indice glycémique de ce que tu avales c’est le minimum si ton but est d’avoir un physique bien fuselé ».

Je me mis à réfléchir deux secondes et je dis à Sébastien:  » T’as fini ta phrase par: c’est le minimum… Je dois comprendre qu’il y a un maximum?  « . Jimmy ne laissa pas le temps à Sébastien de répondre et il prit la parole: « L’indice Glycémique c’est pas mal mais tu peux encore être plus précis en te basant sur la charge Glycémique ».

Avant de vous dévoiler la suite de ma conversation, je voulais juste vous rappeler à quel point il ne faut jamais sous-estimer des petits moments comme celui-là. Une petite discussion peut donner quelque chose d’inattendu. Il y a de la magie dans chaque moment. En route, c’est parti pour la suite!!!

3/La charge glycémique

Je répondis: » Indice Glycémique, charge Glycémique, ça fait beaucoup de chose à surveiller!!! Vous ne vivez plus ou quoi?.

-Mais c’est super simple ! dit Jimmy. Par exemple, tu as juste à connaitre l’indice glycémique d’une pomme, tu multiplies l’IG par la quantité de glucide qu’il y a dans la portion de pomme et tu divises le tout par 100. (IG x quantité de glucide de la portion)/100= Charge Glycémique.  Ce calcul va te permettre d’être vraiment très précis concernant le taux de glucose que tu injectes dans ton sang.

Tu comprends pourquoi c’est puissant!!! Juste avec ces deux systèmes, tu peux littéralement réguler minutieusement le stockage ou non du glucose en graisse!!! Alors en plus, si tu rajoutes le sport, tu peux oublier les problèmes de poids ».

4/Comment vous pouvez en faire autant

Vous vous dites surement c’est bien beau tout ça mais comment je fais dans la vie de tous les jours? J’ai deux solutions pour vous soit vous suivez ce lien et apprenez le tableau par cœur soit vous continuez à lire afin de découvrir comment manger de la nourriture à IG bas sans jamais regarder un tableau et sans sortir son téléphone pour calculer la charge glycémique.

Le secret, c’est de manger des aliments non ou peu transformés.  Et oui!!! Il suffit juste d’une cuisson pour augmenter L’IG. Je ne vous parle même pas des produits issus de l’industrie agroalimentaire!!! Ces produits ont été tellement transformés qu’ils sont de vraies usines à gaz sur le plan de votre santé et  sur votre silhouette.

Je peux vous assurer que si vous vous engagez dès aujourd’hui à sélectionner une alimentation non transformée, vous amorcerez une spirale extrêmement positive pour enfin vous sculptez le corps de vos rêves. Maintenant, c’est à vous de jouer.

Racontez-nous juste en dessous dans les commentaires de quelle manière vous avez réussi à atteindre vos objectifs en terme d’esthétisme grâce à une alimentation saine.

 

S’alimenter sainement pour changer le monde

 Les aliments que tu choisis ont le pouvoir de te faire croître ou de te faire sombrer. Considérons que tu aies fait le choix d’une alimentation saine et bio, saches que tu te nourris déjà mieux que 95% des français.

Si tes apports sont déjà optimaux, il y a de fortes chances que tu ne souffres pas de carence. L’alimentation a une incidence évidente sur ta santé et sur ton niveau d’énergie mais pas seulement.

Ce que tu mets dans ton assiette influe également sur différents aspects de ta vie même si le lien de cause à effet n’est pas évident à établir.

Laisse moi te donner un exemple. Imaginons que nous soyons entrain de faire des courses. Tu peux aller acheter tes légumes chez Leclerc, dans une coopérative ou encore aller directement chez le producteur (local). Quelque soit le choix que tu fais, cela aura un effet boule de neige à la fois sur ta santé, sur l’économie et sur l’environnement.

En quelque sorte, même si tu n’en as pas conscience, ton mode de consommation influe grandement à plusieurs niveaux. En écoutant le podcast ci-dessus, tu comprendras mieux où je veux en venir.

La société dans laquelle on vit n’est pas une fatalité, elle peut changer à tout moment si toi et moi avons le courage d’en décider.

 

Adapter ses habitudes à la vie familiale

Cette semaine, j’avais prévu d’écrire un article sur l’alimentation  mais il y a des événements dans la vie qui ont le pouvoir de changer le cour des choses. En effet, Mon fils est né ce Mardi 6 Décembre. Tout a commencé Lundi vers 2h du matin, les premiers signes de l’accouchement étaient là. Nous sommes rentrés à la maternité à 20h et j’y suis ressorti le lendemain matin à 8h40.

Autant vous dire que la nuit a été éprouvante et pleine de joie au final. A l’heure où j’écris cet article, ma femme et mon fils viennent juste de sortir de  la maternité.  Avec quelques jours de recul, j’ai senti que devenir père à nouveau me remettait en face de mes engagements vis à vis de ma famille et de ma propre personne. C’est fou comme un événement peut impacter les choix qu’on fait dans sa vie!!!

Comment Lutter contre la procrastination

Nous voici en 1998, c’est l’année du BAC. Je veux mon BAC. Au fond de moi, je sais que je dois réviser. D’ailleurs, j’ai fait un planning pour organiser au mieux mes révisions. Seulement voilà, à chaque fois que vient l’heure, je ne parviens pas ouvrir un cahier ou un livre.

Le temps passe et l’angoisse ne cesse de monter. Mes nuits sont courtes car le stress et la peur ont pris le dessus. Résultat: Je suis davantage bloqué lorsque vient le moment de réviser.

Tous les jours, c’est la même chose. Je suis rentré dans un cercle vicieux qui me semble impossible à arrêter. « Mon Dieu » : Je cris. J’ai l’impression d’être condamné à l’échec pour l’éternité. Je souffre mais je ne parviens pas à mettre un nom sur ce que je traverse.

Je me mets donc à chercher partout car je veux mettre un nom sur ce qui ne va pas chez moi. Et voilà qu’un samedi après-midi en feuilletant un magazine, je tombe sur un article sur la procrastination.

Au début, je ne comprends rien à ce mot hyper long. J’ai envie de laisser tomber l’article mais je me ressaisis poussé par l’envie de comprendre ma souffrance. J’apprends alors que la procrastination est une tendance à remettre systématiquement au lendemain.

« Mais oui!!! Voilà ce que j’ai!! »: je me dis. Enfin, j’ai pu mettre un nom sur ma souffrance, il ne me reste plus qu’à savoir pourquoi je procrastine et comment je peux me sortir de ce mauvais pas.

1/Pourquoi procrastine t-on?

 L’année 1998 est pour moi une année remplie  d’angoisse. Je n’en peux plus de ne pas dormir, je n’en peux plus de ne pas trouver d’issue. Je me rends compte qu’après mon BAC, je n’ai aucun projet réellement défini à part aller à la FAC. Mon orientation est une complète incertitude.

Cela joue certainement sur mes angoisses et par ricochet sur les actions que je dois mettre en place pour réussir mes études. La vérité, que je refuse d’admettre, est que je ne sais pas ce que je veux et que j’ai peur de rater ma vie. D’autres personnes, autour de moi, ont peur de réussir. La procrastination se nourrit-elle à la fois de la peur de l’échec et la peur de la réussite?

On dirait bien que oui, j’ai tellement envie de réussir que j’en deviens perfectionniste. Je suis tellement perfectionniste que je reporte toujours à demain. Cette situation m’exaspère, je dois trouver un moyen de reprendre le dessus sur ma vie.

2/Comment arrêter de procrastiner?

1. Se donner  des objectifs simples .

Ma mère  constatant mon désarroi me dit:  » Tu veux faire trop de chose en même temps!!! Du coup, tu stresses comme un fou. Lorsqu’on débute dans la vie, il faut commencer petit!!! ». Ces mots raisonnent dans ma tête jusqu’au jour où je me dis que ma mère a raison. Je me mets alors à organiser mes révisions en plusieurs petites séquences. Ces petites séquences se focalisent sur des thèmes bien précis sur 45 minutes. Quand le temps imparti est écoulé, je m’arrête et je m’autorise des loisirs. Wow!!! Je me sens déjà mieux en opérant ainsi. L’impression d’angoisse se fait moins présente.

2. Listez 

En scindant mes révisions ainsi, je me rends compte que je dois prioriser les matières les plus importantes. Je me renseigne alors auprès des profs afin de savoir quels sont les sujets qui ont le plus de chance de tomber. De cette manière, je peux enfin cibler de manière plus précise mes « objectifs simples » de révision. Petit à petit, Je procrastine de moins en moins car je ressens et je vois les résultats de plus en plus.

3. Se connecter à sa mission de vie

Malgré la mise en place de ce système, je ressens encore parfois des peurs qui me bloquent. Cela me met en colère!!! Il est hors de question que je rate ma vie. Cette colère me fait du mal car elle est dirigé contre moi et j’en prends conscience. Alors, lors d’un autre épisode de colère, je décide de faire autrement et de plutot me focaliser sur la joie immense que me procurerait l’obtention du BAC.frustration couleur

Aussi,étant passionné par les sciences humaines, je m’imagine déjà en tant qu’expert en sociologie(Ce que je ne fis jamais). Au fur et à mesure de mes réflexions et de mes visualisations, je découvre enfin que ma mission de vie est d’aider l’autre à se développer.

A l’époque, une carrière dans le social me semble être le meilleur choix et surtout c’est une carrière qui me fait vibrer. La direction que je me suis fixé m’empêche désormais de procrastiner car je sais ce que je veux réaliser dans ma vie. Maintenant, lorsque vient le moment de réviser pour mon BAC, je ressens de la joie car je sais au fond de moi que chaque minute passer à travailler me rapproche davantage de mon but  » Aider les autres à se développer ».

Conclusion:

La procrastination n’est pas une fatalité, elle peut être dépassée. Encore faut-il le vouloir et surtout la reconnaître. Je pense aussi que vient un moment durant lequel il nécessaire d’avoir assez de courage pour regarder en face la réalité de notre situation. Il faut aussi assez de courage pour accepter que nous sommes responsables de la vie que nous avons. Se donner des objectifs simples, rester focalisé sur le plus important et rester inspiré par sa mission de vie sont 3 clés qui vous permettront de commencer à voir les choses autrement.

Si vous avez traversé une période difficile car vous remettiez toujours au lendemain, partagez votre histoire juste en bas.

 

 

Hommage aux victimes des attentats

Aujourd’hui est un jour spécial, c’est un jour de recueillement, un jour pour se remémorer la jeunesse qui avait des rêves!!!  En cliquant sur la vidéo juste en bas, rendez hommage aux victimes des attentats.

Un projet pour changer de vie

Un projet peut-il vraiment changer ta vie? Je te donne la réponse tout de suite: « OUI ». Tu me diras : « c’est bien beau mais comment un projet peut-il changer ma vie » ?  Tout d’abord, voyons ensemble quel signification je mets derrière le terme projet.

Pour moi un projet, c’est imaginer ou trouver des solutions à la concrétisation d’un rêve ou d’un but. Par exemple, si tu rêves de devenir champion de ski, tu dois mettre en oeuvre un certain nombre d’actions pour que ce rêve devienne une réalité tangible.

Au fur et à mesure et à force de répéter ces nouvelles actions, elles finissent par ne faire plus qu’un avec toi. Sans t’en rendre compte, tu viens devenir un des meilleurs mondiaux au ski.

La puissance d’un projet vient du fait qu’il va t’obliger à réaliser des choses dont tu n’avais l’habitude avant. C’est comme si ton projet  forgeait une nouvelle version de toi.

nayez-pas-peur-de-la-vie-ayez-la-conviction-que-la-vie-vaut-la-peine-detre-vecue-votre-conviction-vous-aidera-a-creer-votre-realite-william-jamesEvidemment, les obstacles que tu vas rencontrer en cours de route, sont des éléments déterminants. J’ai bien dit déterminant! Pourquoi sont-ils si important? Ils sont fondamentaux car les obstacles vont tellement te chambouler que tu seras obligé d’aller puiser dans des ressources insoupçonnées cachées au plus profond de ton monde intérieur.

Aujourd’hui, je te garantis que si tu n’as toujours pas de projet, dans  10 ans tu en seras toujours au même point!!! Partage-nous ton histoire, quel projet t’as permis de devenir la personne que tu es aujourd’hui?

Comment rendre son travail agréable

Vous vous sentez mal au travail, vous êtes manager et vos collaborateurs ne s’impliquent pas dans les différents projets d’entreprise. Vous ne comprenez pas ce qui se passe. Pourtant, vous avez mis en place toutes les procédures pour que votre équipe connaisse le succès.

Malheureusement rien ne fonctionne. Vous êtes salarié et lorsque vous vous réveillez  le matin, vous n’avez pas envie d’aller travailler. Vous savez déjà que tel collègue est infecte avec vous. Votre supérieur se comporte comme un rustre et  vous en avez marre.

J’ai connu moi aussi des périodes compliquées dans ma carrière. J’ai également et-cest-parfois-dans-un-regard-dans-un-sourire-que-sont-caches-les-mots-quon-na-jamais-su-dire-yves-duteuilconnu ce patron sans intelligence émotionnelle ni compétences sociales.

Lorsque j’ai été en position de manager une équipe, je me suis toujours juré de ne jamais ressembler à ces petits chefs responsables du mal-être au travail. Au contraire, j’ai tout fait pour aller chercher les qualités de chacun des membres de mon équipe.

Dans le podcast ci-dessous, je vous donne 3 clés extrêmement puissantes pour rendre votre travail plus agréable. Si vous avez d’autres clés qui vous ont permis d’améliorer votre vie au bureau, racontez-nous votre histoire ci-dessous dans les commentaires.

3 habitudes gagnantes pour bien commencer sa journée

 

Adoptez ces 3 habitudes et vous vous construirez une base solide pour améliorer votre vie sur tous les plans!!! Le matin, c’est le meilleur moment pour commencer votre journée sur une base saine. Tous les plus grands de ce monde l’ont compris depuis longtemps déjà. Les premières actions que vous réalisez au moment du lever vont déterminer votre journée, votre semaine, votre mois,  votre année et enfin  vos quand-tu-estimes-ta-valeur-personnelle-tu-nas-plus-besoin-de-lapprobation-des-autres-pour-te-sentir-quelquundix prochaines années.  Dans le podcast ci-dessus, je vous dévoile 3 habitudes que vous devriez tester si vous voulez avoir une vie épanouie.

Quelles sont les habitudes qui fonctionnent pour vous? Laissez un commentaire juste en bas pour nous partager vos aventures.

 

Peut-on récupérer d’un effort intense avec une alimentation d’origine végétale?

carottes La récupération après le sport a été longtemps une de mes préoccupations lorsque j’ai changé de régime alimentaire.

Etant donné que mes séances de jiu jitsu brésilien étaient extrêmement intenses, j’avais besoin d’un apport nutritif conséquent afin de favoriser une récupération de bonne qualité après l’effort.

A l’époque, c’était un réel problème pour moi car la récupération impliquait forcément une alimentation carnée . J’étais vraiment embêté car je ne voulais pas courir le risque de me blesser à nouveau.

Je me suis alors demandé de quelle manière je pourrais optimiser ma récupération musculaire tout en conservant une alimentation à dominante crudivore. Il y avait forcément une réponse quelque part puisque des athlètes de haut niveau végétariens parvenaient à pratiquer leur sport en réalisant des performances hors du commun.

Avant d’aller plus loin sur les solutions qui  favorisent la récupération, je crois qu’il est judicieux dans un premier temps de se focaliser  sur la nécessité de celle-ci .

1/La récupération une étape importante

Après un effort soutenu, le muscle est alors dans une phase de catabolisme. Le catabolisme est un processus de dégradation musculaire. Les fibres musculaires se détériorent suite à l’effort fourni.

Alors évidemment, l’objectif est de freiner cette dégradation. Le meilleur moyen c’est:  » Manger ».  Lorsqu’on pratique un sport intense pratiquement tous les jours, il se peut qu’on est besoin d’une supplémentation en plus d’une alimentation équilibrée.

panier-legumesCette supplémentation peut prendre la forme de protéine en poudre, de B.C.A.A ou de créatine.Les bodybuilders utilisent massivement ces produits car leur discipline génère un stress musculaire très important.

Tous ces suppléments sont efficaces et permettent aux sportifs de rentrer dans une phase d’anabolisme musculaire. L’anabolisme musculaire est un processus qui permet la reconstruction musculaire et donc la récupération.

Sans cette récupération, on ne pourrait pas retourner au sport le lendemain ou le surlendemain. On tomberait malade à cause de l’affaiblissement générale de l’organisme et en particulier du système immunitaire. Pour éviter ça, il nous faut absolument des protéines.

2/Des protéines complètes

Comme vous l’avez compris, les protéines sont les éléments clés de la reconstruction musculaire et donc de la récupération. Néanmoins, la récupération est optimale lorsque les protéines ingérées sont les plus complètes possibles.

Qu’est ce qu’une protéine complète? Pour répondre à cette question, il faut rentrer dans le cœur des protéines. En faisant cela, on s’aperçoit que les protéines sont composées d’acides aminés:  » l’aminogramme ».

Cet aminogramme va être plus ou moins complet selon l’aliment qu’on va ingérer. Par exemple, l’œuf possède un aminogramme ultra complet et sa valeur biologique est de 100. En règle générale les aliments d’origine animale possèdent souvent un aminogramme complet.

De ce point de vue, les végétaux sont moins dotés(heureusement il existe des exceptions). Si on est végétarien ou crudivore à 100%, il est légitime de se demander de quelle manière on peut éviter les carences surtout lorsqu’on est sportif. Dans la troisième partie, nous allons donc voir comment on peut obtenir des protéines végétales de qualité pour optimiser sa récupération.

3/Récupérer en mangeant vivant

brocoliManger vivant implique la plupart du temps une consommation d’aliments d’origine végétale. Donc logiquement, les protéines sont moins complètes dans ce cas de figure.

Cela signifie qu’un légume ou un fruit va contenir certains acides aminés et pas d’autres. Du coup, il va falloir diversifier son alimentation(diversifier les légumes, fruits,graines, noix etc…)afin d’optimiser son apport en acides aminés. En bref, votre récupération musculaire peut être effectivement réalisée uniquement avec des végétaux si leur combinaison est convenable.

Pour réussir vos combinaisons, cela va demander une petite préparation de votre part. Vous allez devoir vous constituer ( Avec le temps cela ne sera plus nécessaire car  vous le connaîtrez par cœur) un petit tableau avec les aminogrammes de vos aliments préférés.

Ensuite, il ne vous restera plus qu’à mélanger les bons aliments en fonction de la variété d’acides aminés dont vous avez besoin pour récupérer. Ainsi vous n’aurez plus à vous inquiéter.

4/Récupération maximale garantie

Nous avons vu plus haut que les protéines d’origine animale sont très souvent plus complètes que les protéines végétales. Mais heureusement, la nature a pensé à tout.Voici trois super aliments qui vont favoriser fortement votre récupération musculaire.

La Spiruline

La spiruline est une algue bleue extrêmement riche en protéine,  zinc, sélénium,  manganèse,  fer,  cuivre,  chrome,calcium, magnésium, sodium, potassium, phosphore.

C’est l’aliment par excellence utilisé par les sportifs. Son aminogramme est de très haute qualité. La spiruline est tellement nutritive qu’elle est utilisé pour lutter contre la faim dans le monde.

Le Soja

Non seulement le soja est un excellent substitut à la viande  mais en plus ses acides gras permettent de réguler le cholestérol.

Le Chanvre

Les graines de chanvre dont j’ai déjà parlé dans un article précédent sont également d’excellente source de protéine.

Ces  trois super aliments peuvent à eux seuls vous garantir une récupération digne de ce nom. Adieu les carences et les blessures

Qu’utilises-tu pour ta récupération? Si tu consommes régulièrement des protéines végétales, n’hésites pas à nous raconter ton expérience juste en dessous dans les commentaires.

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Page 1 sur 4

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén