A vos partagesShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter

Être en position de Leader ou de Manager peut être extrêmement exigeant nerveusement et émotionnellement. L’exposition quasi constante aux ressentis, aux émotions des membres de son équipe demande un contrôle de soi conséquent. La capacité à s’extraire et à analyser des situations compliquées demande également une forte mobilisation intellectuelle. Il faut se rendre à l’évidence le rôle du Manager est très, très, très exigeant, le burn-out n’est jamais très loin !!!!

Alors comment peut-on retrouver sa sérénité ? Comment peut-on garder de la distance et ne pas penser à son travail lorsqu’on est à la maison ?

Personnellement, j’utilise trois moyens qui fonctionnent plutôt bien pour moi dont je parlerai dans la suite de ce billet. Au début de ma carrière, il m’était très difficile de ne plus penser au travail. Je rentrais chez moi avec les problèmes de la journée. Cela pouvait engendrer chez moi de la mauvaise humeur et des insomnies. Franchement, ce genre de période est très désagréable pour soi et son entourage !!! A l’époque, je me disais que je ne pouvais pas continuer de cette manière, il me fallait trouver une méthode pour améliorer ma vie après le travail.

1 .S’accorder du temps pour des loisirs

Jiu jitsuJe n’ai pas trouvé de méthode, en revanche j’ai commencé à réfléchir à ce qui me ferait du bien en tant que loisir. Pour moi, cela a été les arts-martiaux et les sports de combat. Cette activité physique m’a littéralement permis de me vider l’esprit et de repartir avec une nouvelle énergie le soir même. Les endorphines jouent un rôle dans cette sensation de bien-être et elles sont une de nos meilleures alliées pour nous aider à interpréter la vie différemment. Soyons bien clair !!! Je ne vous conseille pas de pratiquer les arts-martiaux !!! Je vous conseille de pratiquer un loisir qui vous passionne et qui vous permettrait de vous vider la tête

2 Se réveiller plus tôt le matin pour marcher et profiter du moment présent

Il se trouve que je suis l’heureux propriétaire d’un chien. Mon chien fait partie du 3è groupe, celui des terriers, autrement dit le groupe le plus dynamique du monde canin (les chiens type Husky sont également très demandeurs en termes d’activité physique). Pour la santé mentale de mon animal de compagnie, j’ai donc pris l’habitude de me lever plus tôt et de me balader dans la nature. chienAu fur et à mesure, j’ai commencé à profiter de ce temps pour me relaxer en adoptant une démarche lente et surtout à respirer plus profondément. Tout ceci a eu l’effet de me reconnecter à ce qui me tenait véritablement à cœur. D’autre part,le second effet « kiss cool » a été de stimuler ma créativité. Je tiens à souligner que ce levier est extrêmement puissant car il contribue fortement à notre équilibre en tant qu’individu et par conséquent influe d’autant plus sur notre capacité à donner du sens à nos activités professionnelles.

3 L’exercice physique

Après la balade du matin (ou du soir, mon chien a aussi besoin de sortir le soir), je me lance dans une séance sportive plus ou moins longue. Pourquoi le sport ? Si vous avez une mauvaise circulation sanguine, cela pourra peut-être vous aider. Si ce n’est pas suffisant la gamme ginkor est spécialisée dans le traitement des jambes lourdes (n’oubliez pas d’aller voir votre médecin avant de commencer à pratiquer un sport ou de prendre un médicament ou un complément alimentaire). D’autre part, le sport a la faculté de réveiller le corps et donc de mettre notre esprit dans de bonnes dispositions. Pour ma part, lors de ma séance, j’effectue une centaine de flexions jambes (quand j’ai le temps, il m’arrive d’effectuer 500 à 900 flexions en série de 100. Si vous n’êtes pas habitué à faire du sport, je ne vous recommande pas de réaliser autant de répétitions). squat une jambeEnsuite, je fais une centaine de pompes (là aussi, lorsque j’ai le temps, je réalise entre 300 et 400 pompes) et puis je finis par des abdos (une centaine également et plus quand j’ai le temps). Cette séance de sport n’est vraiment pas destinée à battre des records mais surtout à produire un effet positif sur l’esprit et le lâcher-prise par rapport aux situations qu’on peut rencontrer au travail.

En conclusion, m’investir dans un loisir-passion, effectuer une balade méditative et le sport m’ont permis de vraiment envisager autrement ma vie après le travail. Ces trois habitudes ont littéralement fait exploser ma productivité et m’ont permis de me réaligner sur ce que j’attendais de la vie.

Je ne garantie pas que ça marchera pour vous mais vous pouvez toujours tester. Surtout, si vous décidez de vous mettre au sport, il faut impérativement aller voir voir votre médecin avant.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
A vos partagesShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter